C'est comme la bicyclette

J'avais réussi à arrêter de travailler à la paillasse pratiquement dès que j'ai su que j'étais enceinte pour éviter de prendre des risques pour le bébé.  J'avais suffisamment de résultats à ce moment là pour pouvoir rédiger des papiers ou brevets, ce qui, en plus, m'a permis de ne pas avoir une année vide de publications, et donc un trou dans le CV.

Hier, j'ai lancé ma première manip depuis presque un an. Eh bien, la chimie, c'est comme la bicyclette : une fois qu'on a appris, çà ne s'oublie pas. Çà m'a quand même fait drôle de renfiler la blouse, les lunettes et les gants ...

Shadock's life

Louloutte a eu du mal cette semaine avec les biberons ... mais pendant ce temps là, Maman Froggie pompait ... et pompait ...

En effet, j'ai décidé de continuer à allaiter pendant encore un moment, malgré le fait que je reprenne mon travail à plein temps. Si en France, la quasi totalité un grand nombre des mamans allaitant sont obligées de sevrer leur bébé, aux USA, il y a une véritable volonté de leur laisser l'opportunité de continuer l'allaitement si elles le souhaitent, et ce, dans les meilleures conditions possibles. sengihnampakgigi

Il est donc aussi facile d'acheter l'équipement pour pomper son lait que des boites de laits artificiels.* C'est bien beau tout çà, me direz-vous, mais où pomper au travail? Si vous avez la chance d'avoir votre propre bureau, pas de problème, mais si vous travaillez en open-space ou dans un labo comme moi, çà n'est pas trop concevable. Depuis 1995 et une étude menée par UCLA, il a été démontré qu'une femme allaitant coûte moins à son employeur, parce que son enfant est moins malade, donc elle s'absente moins souvent .** Par conséquent, beaucoup d'entreprises ont fait le calcul, et ont inclut dans leur mur, une pièce spécifique ("lactation room", "nursing room") à l'usage des mères pour qu'elles puissent pomper en toute intimité et dans des conditions d'hygiène correctes.***
Depuis lundi, j'ai donc la chance de pouvoir utiliser une telle pièce pour fournir le lait du lendemain à ma puce. La pièce comprend un fauteuil confortable, un lavabo pour vous nettoyer les mains et rincer le matériel, et une prise de courant si vous avez opté pour une pompe électrique.

video
(désolée, la vidéo est dans le mauvais sens)


Je n'avais aucune idée que de telles pièces existaient à Emory. Un tuyau, renseignez-vous auprès de votre responsable hygiène & sécurité si vous planifiez d'allaiter sur votre lieu de travail ...

* Un nouveau business s'est clairement développé autour de çà, d'ailleurs.
** Je tiens à préciser que je ne veux en aucun cas, critiquer les mamans qui ont choisi de ne pas allaiter. C'est un choix très personnel, que je me garderai bien de juger dans un sens ou dans l'autre.
*** i.e., pas les toilettes, souvent seule "solution" de repli quand ce genre de pièce n'existe pas.

La reprise

Depuis lundi, je n'arrête pas ... normal, vous me direz, pour une reprise. Plein de rapport à la noix à faire pour les avancements décidés en septembre. De toute façon, avec la crise économique, je ne m'attends à rien de particulier cette année. C'est d'autant plus bête que malgré mon congé maternité, 2008-2009 avait été super productive. On verra bien.

Louloutte n'a pas très bien ajusté encore le daycare. Le principal souci est son refus de prendre le biberon, qu'elle prenait pourtant "bien" avec son Papa jusque là (normal, la nounou n'a pas de barbe, elle est déboussolée, sans doute fikir)
D'après la pédiatre, il faut 1/ lui laisser le temps de s'adapter, 2/ ne surtout pas aller lui donner à manger à midi, pour ne pas qu'elle se repose sur çà (c'est malin les enfants, même à cet age là),* 3/ trouver des tétines plus proches d'un sein maternel (je sens l'affluence sur mon blog grâce à la recherche par mots clés).
On verra donc la semaine prochaine ce que çà donne. Un des points embêtants dans cette histoire, c'est que Louloutte va probablement inverser sa nuit avec la journée (genre, je ne mange pas pendant 8h, jusqu'à ce que Maman me récupère, en gros).**

Pas facile d'être une "working mom"! Et moi, pendant ce temps, je fais le Shadock ...

* C'est évidemment ce que j'ai fait, voyant Louloutte dépérir à vue d'œil (comprenez, pas beaucoup mangé pendant 2 jours)
** elle ne faisait pas ses nuits, mais il va donc falloir attendre encore un peu de ce coté là.