Pourquoi les ampoules "économiques" sont-elles économiques ?

Au départ, j'avais juste envie de raconter que je venais d'investir dans de ampoules économiques pour la maison, et je me suis ensuite posée la question : mais, qui ca va bien pouvoir interesser ?
Et j'ai ensuite réalisé que je ne parle jamais de chimie sur ce blog (ce que je fais au quotidien), alors pourquoi pas pour une fois ?

Donc, pourquoi les ampoules "économiques" sont-elles économiques ? En voilà une question très intéressante. Vous allez me répondre, bah parce qu'elles consomment moins. Oui, mais pourquoi ? On va donc faire un peu de chimie, si, si, vous allez voir, c'est super :O)


L’ampoule normale

Elle comporte un filament en tungstène (résiste à des hautes températures). Certaines sont sous vide ou contiennent un gaz (krypton ou argon) inerte, cela permet dans les deux cas de ralentir l'évaporation du tungstène (= l’ampoule « claque » lorsqu’il n’y a plus de tungstène).
Cet élément chimique émet, lors de sa combustion, des radiations dans l’infrarouge. En clair, seulement 5% de ce qui brule émet de la lumière, le reste est dissipé sous forme de chaleur. Par ailleurs, l’énergie à fournir à la lampe pour que le filament atteigne la bonne température est importante.


L’ampoule à halogène

le gaz halogène (iode) ajouté au gaz inerte de l’ampoule sert à recycler le tungstène qui se vaporise : l'iode réagit chimiquement avec les atomes du tungstène vaporisé, les molécules d'iodure de tungstène WI formées se dissocient au contact du filament chaud, le métal s’y dépose, ce qui régénère le filament. Cela permet là encore d'augmenter la température du filament et donc l'efficacité, sans abréger la durée de vie de l'ampoule.


L'ampoules fluocompacte

Ces deux types de lampes classiques sont concurrencés par les lampes fluorescentes (dites économiques), plus efficaces. Des lampes fluocompactes sont vendues sous le label « basse consommation»; leur efficacité est de 60 à 70 lm/W. Concrètement, on obtient le même éclairement avec une lampe fluocompacte de 40 W (à 60 lm/W) qu’avec une lampe classique de 100 W (d’efficacité 25 lm/W). Pour le coté historique, les lampes compactes « basse consommation » ont été produites après la crise du pétrole dans les années 70, lorsque des chercheurs ont eu l’idée de replier sur lui-même un tube fluorescent.

Ces ampoules fonctionnent différemment dans la mesure où elles combinent un filament au mercure et un gaz différent, le néon. La couleur de combustion du néon, bleue, explique la couleur bleutée observée avec les ampoules basse consommation. Elles permettent de produire la même intensité lumineuse avec un courant électrique moindre (la température d’incandescence à atteindre étant moindre, l’intensité électrique à apporter est moins importante).


Depuis le début de l'année 2007, plusieurs pays se fixent l'objectif de remplacer les ampoules à incandescence par des ampoules plus efficaces, afin de lutter contre les émissions de gaz à effet de serre. Le gouvernement australien a annoncé le 20 février 2007 son intention de les interdire d'ici à 2010. En effet, il a calculé qu’un tel changement, effectué par tous les ménages australiens, réduirait de 800 000 tonnes par an les émissions de CO2 ! Au Canada, la même annonce a eu lieu le 25 avril. Aux Etats-Unis, le gouverneur de Californie, Arnold Schwarzenegger, annonce une loi identique visant une suppression totale en 2012. L'Europe, poussée par le Royaume-Uni et surtout l'Allemagne, envisage ce type de mesure pour faire des économies d'énergie, mais avec une application très progressive : une décision concernant les particuliers pourrait être prise en 2009.

Et vous, vous en êtes où
avec les économies d'énergie ?

10 commentaires:

Titi a dit…

Nous aussi on a quelques ampoules economiques pour les lampes a pied. En revanche, Australie ou pas, on a a peu pres une vingtaine de mini ampoules inserees dans le plafond. Tres joli pour la deco, mais loin d'etre economique ni ecologique.
En tout cas, tres interessant post, recommence quand tu veux avec la chimie ;-)

Lux 47 a dit…

Bon d'accord, nous on en met presque partout. Sauf que sur les prises de courant "pilotées" par un gradiateur lumineux, cela est déconseillé ... pour l'ampoule. Pourquoi ? en voilà une bonne question !

Et puis, pourquoi elle mettent si longtemps à émettre leur Vraie lumière (Hum M. Froggy vous êtes d'accord, dans la cuisine c'est un vrai calvaire !)? en voilà une deuxième bonne question ! (parce qu'en plus il y en a qui émettent plus vite que d'autres) ! En voilà une troisième bonne question !

Et puis ils font les ampoules qui ressemblent aux ampoules à incandescence mais qui sont économiques sans pour autant être recourbées ? comment ça marche ?

Voilà des bonnes questions, et je vous remercie de les avoir posées ...

Je vous cède la parole, pour les réponses.

Froggie a dit…

@ Titi : Tes petites ampoules au plafond ne seraient-elles pas des LED, auquel cas, ce sont également des ampoules économiques ? ;O)

@ Lux 47 : Je vais essayer de répondre dans l'ordre aux questions.

1/ Leur durée de vie dépend essentiellement de la façon de les utiliser: elles "s'abiment" à chaque allumage comme si elles avaient un "quota d'allumage". Pour les préserver il ne faut pas passer sont temps à les allumer-les éteindre c'est pourquoi il ne faut surtout pas les utiliser sur les minuteries, dans les couloirs ou les toilettes sous peine de diminuer très fortement leur durée de vie.

2/ le temps d'allumage est un souci pour les ampoules rondes et de première génération.
Une ampoule = deux électrodes. Le gaz à l'intérieur de l'ampoule sert à l'amorçage = création d'un plasma (nuage gazeux), qui réchauffe le métal (filament) et permet son évaporation (= lumière). En résumé, les précédentes formulation n'étaient pas au point !

Celles qu'on a acheté récemment mettent une fraction de seconde à s'allumer et émettent quasiment correctement dans la première minute. En résumé, change d'ampoule. Et surtout ne la jette pas, elle contient du mercure !

mathsou a dit…

http://www.manicore.com/documentation/economies.html
voilà un article qui peut etre interessant sur les ampoule basses consomation
bon ok, il vaut mieux mettre des ampoules eco plutot que de ne rien faire
j'en ai chez moi et c'est vrai qu'il y a eu enormement de progres sur leur vitesse d'alumage

Lux 47 a dit…

Merci à Froggie pour toutes ces précisions.
Très intéressant.

Tu fais bien de dire qu'il ne faut pas les jeter dans un sac poubelle.

Mais normalement il ne faut pas les mettre dans les conteners à verre.

Je me les mets ou, du coup, ces ampoules ?
Bon, d'accord, elle sont quasiment immortelles ... mais il arrive bien un moment ou il faut les remplacer ? Solution ?

pyrrha-Na a dit…

waouhh, j'apprends plein de choses (reste à savoir pour combien de temps, jsuis une vraie passoire en ce moment!)
j'ai des ampoules à économie d'énergie (j'ai aussi beaucoup de guirlandes lumineuses, c'est pas top, si ?), et je réfléchissais, ça fait déjà 5 ans qu'elles sont allumées tous les jours ou presque, aucune faiblesse!

Froggie a dit…

@ Lux 47 : je crois que c'est bien le problème pour l'instant, le recyclage de ces ampoules. Contenant du mercure, il ne faut surtout pas le traiter comme de simples déchets, sinon, en voulant jouer la carte de l'écologie, on finit par polluer quand même.
Je pense qu'il faut demander aux déchetteries si elles prennent en compte ce type d'ampoules.

Lux 47 a dit…

Merci à Froggie pour toutes ces informations.

Promis, à l'occazzzz je vais demander à une déchêterie ce qu'il faut en faire et ensuite, par curiosité, ce que EUX en font ?!

Il risque d'y avoir des surprises ! NON ?

Ne soyons pas pessimistes ...

Anonyme a dit…

J'ai remplacé toutes mes ampoules par des énomiques à l'exception de deux ou trois lampes...

L'avantage de ces ampoules aussi, c'est qu'on peut en mettre des bien plus lumineuses...
J'ai une sorte de ventilo avec 4 ampoules intégrées au plafond de ma cuisine, chaque ampoule est limitée à 40W... J'ai mis des ampoules éco de 30W équivalentes à des 100W, un équivalent 4x100W ça éclaire bien mieux que le malheureux 4x40W en ampoule classique que j'avais avant:-)

Sébastien a dit…

oh ben blogger a bouffé mon nom et mon URL ds le commentaire précédent.