La Rédac’ du mois : La rentrée scolaire

L'idée est plutôt séduisante: chaque mois, le même jour (le 15), à la même heure (12h, heure de Paris), un groupe de blogueurs écrit sur un sujet commun. Ce mois-ci, on aborde pour cause de mois de septembre, le sujet de la rentrée scolaire et pour ma première participation à ce groupe d’écriture, m'accompagnent : Laurent, Olivier, Bergere, Bertrand, JvH, Jean-Marc, Lady Iphigénia, Isabelle, Christophe, Hibiscus, Anne, Joël, Chantal, Loïc & Hyun-Jung, Marie, Looange, Anne B, et V à l'ouest. Allez leur rendre visite aussi, et comparez nos points de vue !

Quand j'étais plus jeune (c'est-à-dire, well ... il y a 20 ans), septembre était mon mois préféré. D'abord parce que septembre c'est le mois de mon anniversaire. Et puis, il y avait l'excitation de la rentrée, retrouver mes amis, mon école. A partir du collège, il y a bien eu les traditionnels ronchonnages de "l'emploi du temps est nul", et "on a Bidulle en Sciences Nat', çà craint" ... Mais au fond de moi, j'étais contente parce qu'avec la rentrée, il y avait aussi le cortège de nouvelles fournitures, nouveaux vêtements (privilège de l'ainée, désolée sister!), nouvelles chaussures (yyoouuupppiii).

Si pour mes parents, c'était une période stressante niveau budget, moi j'aimais bien. On commençait notre rentrée en avance avec ma soeur, à dévorer les catalogues de VPC en juillet, à corner les pages des trucs qu'on aurait bien aimé, à faire sa liste comme si on allait l'envoyer au père Noël. Et puis, il y avait le grand jour opération "fournitures à Auchan". Et là, c'était dur ... quoi choisir comme agenda (il a fallu batailler pour passer du cahier de texte à l'agenda, hein Maman ?!), quelle couverture ... (des préoccupations fondamentales comme vous pouvez voir !)

Mais ce qui a marqué le plus mon enfance quand je pense rentrée des classes, c'était cet indescritible changement d'atmosphère. C'était comme si, soudainement, après le mois d'août, chaud et orageux, la météo réalisait que le mois de septembre était là. Et ce matin de rentrée, il faisait toujours frais et humide, avec un léger brouillard, un peu comme sur cette photo.



Chaque fois que je ressent cette atmosphère, çà me rappelle le premier jour de classe, le cartable en cuir sur le dos, les nouvelles chaussures aux pieds dans la faîcheur du petit matin. C'est d'autant plus déroutant pour moi qui habite Atlanta maintenant, qu'il fait encore très chaud et très humide à cette période de l'année, et que par conséquent, quand je vois les jeunes recrues partir pour l'école, il y a comme quelque chose qui tourne de travers !

3 commentaires:

guernazelle a dit…

oui cette atmosphère et les odeurs différentes : humus des sous bois, mousse, châtaignes.Tout ce climat anticyclonique qui nous apporte ces brouillards matinaux sur les étangs,froid sur le visage, puis le ciel dégagé à midi avec les couleurs flamboyantes.
Il y avait aussi la leçon de sciences naturelles:reconnaissance des champignons dans leur milieu.
tout cela était moins stressant que l'achat des fournitures!!
il y avait aussi LE gouter d'anniversaire avec les meilleurs copains,dès le 1er w-end de rentrée. Et votre super-papa sans le rôle de l'animateur. Des rires d'enfants plein le jardin...
ah nostalgie quand tu nous tient!

Mimi a Houston a dit…

Eh oui meme au bout de 10 ans a Houston , je ne peux pas m'empecher d'attendre la fraicheur debut Septembre. Le probleme c'est que ca sera pour debut...Novembre ! Mes enfants partent en short/jupe a l'ecole tous les jours, c'est pas normal !

Tour Eiffel a dit…

moi aussi j'adorais la rentree - l'odeur des vieilles salle de classe, les nouveaux crayons, les nouveaux classeurs derniers cris... et savoir le programme des cours, et voir qui etait dans notre classe.. ca fait trop longtemps que j'ai quitte le banc de etudes tiens...

ici il fait 35C ajd - en France ca ferait bizarre!!!