Le Scaphandre et le Papillon


L'affiche Française & Américaine

Nos Girls Nights ayant repris hier, j'ai été voir hier soir un film très touchant, le scaphandre et le papillon (The diving bell and the butterfly en anglais dans le texte). C'est un film très touchant, dans la mesure où il retrace la fin de vie de Jean-Dominique Bauby, victime d'un accident vasculaire brutal qui le laisse dans un état dit de "locked-in syndrome". Si son esprit a été complètement laissé intact, son corps lui, reste paralysé complètement, il se retrouve donc enfermé à l'intérieur de lui-même sans pouvoir communiquer oralement (d'où l'idée du scaphandre). Le seul moyen qu'il trouve finalement pour "parler" est de cligner de l'oeil (seul organe à fonctionner correctement), une fois pour dire "oui", deux pour dire "non". Pour former un mot une phrase, quelqu'un doit lui réciter les lettres de l'alphabet et retranscrire petit à petit ce qu'il cherche à formuler.

Avant son accident, il avait signer un contrat avec une maison d'édition pour écrire un livre, qu'il décide, malgré son état, d'honorer. Ce travail sera long et laborieux, mais verra le jour sous la forme du Scaphandre et du Papillon.
Malgré ses difficultés, il trouvera sa force de survie dans l'imagination : sous la bulle de verre de son scaphandre où volent des papillons, il nous envoie les images d’un monde où il ne reste rien qu’un esprit à l’œuvre.


2 commentaires:

bergere a dit…

Le livre m'a deja fait pleurer comme une madeleine, donc ce n'est pas le bon timing vu mon etat, pour aller voir le film, je risquerais d'inonder la salle...

Froggie a dit…

Je n'avais pas eu la chance de lire le livre avant d'aller voir le film, mais ca m'a fait pleurer comme une madeleine. Peut-etre peux tu le mettre en attente sur ta liste Netflix, au moins tu seras chez toi avec Mr Mouton, Choupinou et une boite de Kleenex a porter de main ?